La Colombie, c’est fort de café

COLOMBIEA Saint-Félix, place du village
COLOMBIE A Saint-Félix, place du village

Aujourd’hui la Colombie évoque plus Shakira que Pablo Escobar. C’est donc en toute décontraction que l’on arrive à Bogota, la capitale perchée à 2640 m d’altitude au pied de la cordillère orientale. Quatre siècles d’histoire se lisent dans la pierre du centre historique, autour de la place Bolivar et de la cathédrale. De nombreuses églises méritent le coup d’œil, telle Santa Clara, aux superbes fresques et dorures baroques. Grimpez la « calle de la fatigua » pour accéder à la Candelaria, un quartier regorgeant de bars à café et de peintures murales, plus bohême que bourgeois. La Colombie étant le 1er producteur mondial d’émeraude, demandez à votre guide de vous conduire dans une bijouterie pour négocier cette pierre précieuse à prix raisonnable. Du vert, vous en verrez aussi de toutes nuances au marché de Paloquemao où convergent, dans un enivrant maelstrom d’odeurs et de couleurs, les fleurs, fruits et légumes venus de tout le pays.

 

Le triangle du café

Le « triangle du café » est l’une des plus importantes régions de culture de café du pays. La route traverse un paysage montagneux verdoyant, quadrillé par les rangées de caféiers, et parsemé d’haciendas aux allures de palais ruraux. On y voit sortir des rancheros à cheval, en chapeau de paille et poncho coloré, nullement gênés par les klaxons des 4×4 débordant de sacs de café, pressés d’aller vendre leur marchandise à la coopérative la plus proche… Dans ces entrepôts saturés d’odeurs de torréfaction, vous pourrez jouer au gringo de Jacques Vabre en plongeant votre main dans les sacs en toile de jute, et apprécier l’arôme puissant de ces grains Arabica, l’or noir de la Colombie. A Manizales, visitez la splendide hacienda Venecia, refuge de paons et de colibris, où l’on vous montrera tout de la culture du café et du cacao. Enfin, depuis Salamina, typique village colonial de la Cordillère des Andes, vous accèderez en Jeep à la vallée de San Félix, pour admirer les gigantesques mâts des palmiers à cire, les plus grands palmiers au monde.

Carthagène des Indes

Fondée au 16ème siècle, Cartagena de Indias a conservé intact son cachet colonial, et abrite ses palais et ses églises baroques dans un quartier historique ceint de remparts. Dans chacune de ses ruelles pavées, on se croirait dans un décor de cinéma : les façades peintes de couleurs chaudes s’ornent de balcons en bois débordants de bougainvillées, les lourdes portes cloutées laissent entrevoir de ravissants patios s’enroulant autour d’une fontaine ombragée par des palmiers… Tout est superbement restauré, rien n’est factice, à part les palenqueras, ces femmes afro-caribéennes en costume traditionnel portant des plateaux de fruits sur la tête et demandant quelques pièces pour la photo… Le soir, faites un tour dans le quartier voisin de Getsemani, plus populaire et animé. Les murs décrépis mettent à nu leurs moellons de corail, et les fenêtres laissent s’échapper des odeurs de friture et des airs de salsa. Des guitaristes s’installent sur les trottoirs ou sur les places, des couples dansent dans les rues… Chaque soir est soir de fête, à Carthagène ! Côté balnéaire, faites 1 h de bateau pour rejoindre les îles du Rosaire et trouver la recette du bonheur local : une plage de rêve, un bungalow vue mer, et un café corsé au petit déjeuner… What else ?

Une excursion incontournable

A La Boquilla (Carthagène), un réceptif local permet de partir à la rencontre d’une communauté de pêcheurs. Au programme : découverte de la mangrove en pirogue, pêche, déjeuner de crabes et de poissons grillés, massage traditionnel ou bain de boue, initiation au tambour… Un modèle d’écotourisme ! Ecotours (www.ecotoursboquilla.com)

Pratique

Marco & Vasco propose un circuit privé d’une semaine en B & B « Sur la route du café et Carthagène » à 2750 €/p, incluant les vols, les transferts en véhicule privé, ainsi que des excursions en 4×4 ou bateau avec un guide francophone . www.marcovasco.fr

Bonnes adresses

La Opera, à Bogota : hôtel colonial doté d’un spa et d’un confort bien venu pour se reposer du voyage.

Casa Lola Garcia, à Salamina : boutique-hôtel familial au charme rustique.

Quadrifolio, à Carthagène : maison coloniale transformée en hôtel de luxe, dont les vastes chambres donnent toutes sur un agréable patio.

Café del Mar : sur les remparts de Carthagène, grande terrasse surplombant la mer des Caraïbes, le meilleur spot pour siroter un mojito en admirant le coucher de soleil.

Decameron, à Baru : resort 4* all inclusive, situé au bord d’une plage sublime.

Se renseigner : http://www.colombia.travel/fr

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s